02 23 20 36 64
Kereval

Formation « IREB fondation », pour quoi faire ?

L’ingénierie des exigences

L’ingénierie des exigences est une discipline qui consiste à gérer un besoin sous la forme d’un référentiel d’exigences. Ce référentiel servira à toutes les parties prenantes qui interviendront dans la réalisation du besoin.

Présentée de cette façon, l’ingénierie des exigences n’est pas une discipline spécifique aux domaines de l’informatique, et encore moins aux seuls métiers du test. En effet, les projets de construction d’une maison, de changement d’une voiture ou d’organisation de vacances vont vous amener à exprimer vos besoins et les documenter sous forme d’exigences : superficie, nombre de pièces, volume du coffre, durée du voyage.

L’analyse de vos besoins permettra de les classer dans l’univers du projet (cout, délai, qualité), dans l’univers du client (désirs, attentes, insatisfactions) ou dans l’univers du produit (les fonctionnalités souhaitées et les solutions associées).

Enfin, la documentation de vos besoins se fera sous forme de texte ou sous forme de schéma (plan d’une maison par exemple). Le type de documentation dépend du domaine.

IREB Fondation : Une méthodologie

L’IREB, International Requirement Engineering Board, propose des certifications en ingénierie des exigences [1].

La formation certifiante “IREB Fondation” [2] est une méthodologie pour traiter la problématique d’ingénierie des exigences pour le domaine du développement « cycle en V » de logiciels et de systèmes d’informations, en s’intéressant principalement à l’univers du produit. Accessible à tous, cette formation peut intéresser tous les acteurs qui auront à interagir avec le référentiel d’exigences, soit tous les acteurs du projet !

“IREB Fondation”, c’est :

  • Un vocabulaire commun,
  • Un processus en 4 étapes : l’élucidation des exigences pour recueillir les besoins, la documentation pour capitaliser et partager entre les acteurs, la validation/négociation pour s’assurer de l’exactitude des informations et la gestion du référentiel d’exigences pour assurer sa mise à jour dans le temps,
  • Des méthodes/techniques spécifiques au domaine pour chaque étape du processus (comme des modélisations UML et des standards documentaires),
  • Des outils pour faciliter la réalisation des étapes.

Ces connaissances permettent d’une part aux personnes en charge des exigences de garantir la transcription la plus fidèle des besoins métiers, de proposer des solutions, et de fiabiliser leurs réalisations et d’autre part aux exploitants de bien les comprendre.

Mettre en œuvre l’ingénierie des exigences contribue à éviter les échanges aussi non constructifs que tardifs tels que :

  • Acteur 1 : “Cette fonctionnalité n’a pas été inscrite dans le cahier des charges”
  • Acteur 2 : “Le bouton Soumettre n’est pas une option d’un formulaire !”

Ou bien encore :

  • Acteur 1 : ”Le client n’a pas demandé cette fonctionnalité.”
  • Acteur 2 : “Tu avais pensé à lui en parler ?”

IREB Fondation : un complément de formation indispensable aux testeurs

Les formations de testeurs logiciels proposées par l’ISTQB [3], International Software Testing Qualification Board, présentent des techniques de tests qui reposent pour certaines sur des documentations d’exigences, comme par exemples les approches de tests analytiques, les revues documentaires (tests statiques), les tests boites noires (tests dynamiques). Cependant, l’origine de ces documentations n’est pas abordée et constitue un manque dans les formations.

KEREVAL [4], tout comme des organismes de formation comme l’ENI (Ecole National d’Informatique [5]), ont identifié ce manque et dispensent les bases de l’ingénierie des exigences en s’appuyant sur le contenu de la formation “IREB Fondation” pour compléter la formation des testeurs.

L’IREB Fondation permet ainsi aux testeurs de connaitre les étapes de création de ces documentations d’exigences qui sont des entrants de leurs activités (planification, analyse, conception). Cette connaissance permet, entre autres, de développer leur esprit critique vis-à-vis des documentations.

IREB Fondation : un référentiel qualité

Si la formation “IREB Fondation” présente les bases pour la constitution d’une documentation d’exigences, les bonnes pratiques de cette formation peuvent être utilisées pour évaluer la qualité d’une documentation existante. KEREVAL a ainsi établi, dans le cadre d’une prestation d’évaluation de la qualité de spécifications fonctionnelles et techniques, une liste de critères permettant d’évaluer la qualité d’une documentation. Cette liste des critères, génériques, a été complétée par des caractéristiques propres aux documentations de notre client (spécification d’interface).

Des travaux complémentaires, également menés à KEREVAL, visent à définir à partir du support de formation “IREB Fondation” des critères pour évaluer la maturité d’une organisation vis-à-vis de l’activité d’ingénierie des exigences.

 

On parle d’exigences dans le monde du logiciel, en l’associant parfois à tort aux seuls métiers du test. Mais l’ingénierie des exigences est une discipline transverse applicable à tous les domaines dont les livrables sont utiles à tous les acteurs d’un projet.

La formation certifiante “IREB Fondation” permet d’acquérir les bases de l’ingénierie des exigences pour les projets de développement logiciel en « cycle en V ». Mais cette formation présente également un intérêt pour tous ceux qui seront amenés à exploiter les documentations d’exigences. Aussi, KEREVAL dispense-t-elle cette formation à ses équipes de test, aussi bien pour ses bonnes pratiques opérationnelles que comme référentiel qualité.

 

29 janvier 2021 | Retour d’expérience

 

 

 

Laurent Guédon

Consultant AMOA Santé, Expert en ingénierie de test, Formateur IREB.

 

[1] https://www.ireb.org/en/landingpage/fr [2] https://www.ireb.org/en/cpre/foundation/

[3] https://www.istqb.org/

[4] https://www.kereval.com/

[5] https://www.eni-ecole.fr